AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Tenebrae Malum réouverture du forum le 26.02.2013 (a) vous pouvez poster (a)
INFORMATIONS : le forum pour sa première intrigue à besoin de nés-moldus merci de bien vouloirs les privilégier (a)
JOYEUX UN MOIS a notre bébé (a) on vous aime (a)

Partagez | .
 

 Anton ∞ Love : Joy & Bane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Lyuba A. Baranov

PARCHEMINS : 66
ICI DEPUIS : 28/02/2013
BAGUETTE : Bois d'Ebène contenant un crin de licorne et mesurant 26,9 cm

MessageSujet: Anton ∞ Love : Joy & Bane   Ven 15 Mar - 8:31

Lorsqu'un seul être vous manque tout est dépeuplé. Citation tellement vraie lorsque je te vois ainsi.
Love : Joy & Bane
L
yuba avait été faire une sieste durant l’après-midi pour rattraper ses heures de sommeils perdue. Son rôle d’inquisitrice ne lui permettait pas de dormir autant que les autres et elle cauchemardait assez régulièrement depuis la mort de son père. Des cauchemars où son père l’observait avec les yeux vides d’un mort en lui disant qu’elle l’avait trahie et qu’elle ne méritait plus d’être sa fille. A chaque fois, elle se réveillait en sueur et en tremblant ne pouvant que murmurer des pardons qui n’atteindrait jamais son père. Elle s’était toujours demandé comment Stanislav arrivait à dormir après avoir donné l’information à Anton. Elle le voyait faire le fier et elle ne savait pas comment il y arrivait. Elle, elle se sentait nauséeuse à chaque fois et elle n’arrivait plus à penser à Anton sans une pointe de culpabilité. Il avait tué son père mais elle l’aimait et elle se punissait en l’évitant car elle n’avait pas le droit de lui porter cet amour. Mais pour une fois, elle avait dormi comme une masse pour ne se réveiller qu’après le diner. Elle avait fait un saut aux cuisines pour avoir un sandwich et pouvoir réaliser sa ronde de nuit l’estomac un peu plus plein. Elle avançait tranquillement dans les couloirs, son blason d’Akheria et d’inquisitrice bien en vu sur ses vêtements. Elle ne sanctionnait pas encore les retardataires mais les prévenait juste que le couvre-feu débutait d’ici dix minutes et qu’ils feraient mieux de regagner leurs appartements. Elle été juste et ne comptait donc pas enlever de points à des élèves qui avait encore quelques temps pour flâner. Sans vraiment s’en rendre compte, ses pas la ramenaient toujours vers le deuxième étage et près du balcon. Si quelqu’un avait pris la peine de la suivre, il se serait demandé pourquoi alors qu’elle avait tout le château à sa disposition, elle tournait en rond au niveau de ce point-là. Finalement, alors que le gong du couvre-feu résonnait dans le bâtiment et qu’elle passait pour la énième fois devant ce lieu, elle s’y rendit. Elle traversa la porte vitré qui donnait sur le balcon et regarda le paysage qui s’étendait devant elle. Un paysage sublime qui l’accapara jusqu’à ce qu’elle voit une silhouette accoudée au muret du balcon. Une silhouette qu’elle connaissait par cœur puisqu’il s’agissait de son amour coupable. « Anton… » Ce mot dit à voix haute s’envola alors qu’une bourrasque de vent la faisait frissonner. La nuit était fraîche pour le moment, mais elle allait devenir glaciale. Pourtant Lyuba n’arrivait pas à bouger regardant Anton qui lui tournait encore le dos surement perdu dans ses pensées. Elle aurait du fuir et s’éloigner rapidement pour réfléchir encore mais à cet instant elle voulait aussi se blottir contre lui. Ce duel de conscience la paralysait.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anton D. Iliev

PARCHEMINS : 49
ICI DEPUIS : 10/03/2013
BAGUETTE : 27,4 cm en bois d'Acacia et contenant en son cœur une griffe de griffon.

MessageSujet: Re: Anton ∞ Love : Joy & Bane   Sam 16 Mar - 6:21



Love : Joy & Bane.



Il avait passé une journée de merde et le mot était loin d'être exagéré, il avait été coincé tout l'avant-midi avec un stupide Eolia pour un travail d'équipe. Il avait à de nombreuse reprise douté de l'intelligence de son partenaire forcé, il était loin d'être rapide à la détente. Au point où il s'était dit à quelque reprise qu'un gnome aurait probablement été capable de faire ce devoir plus rapidement que cet élève de la maison du vent. Malgré le boulet avec qui il était prit, il avait tout de même réussi à réaliser le travail et une fois fini, il avait ramassé vite fait ses choses et il s'était dirigé le plus rapidement possible vers la salle sofia, où il espérait y voir Lyuba. Malheureusement il était arrivé un peu tard et malgré son inspection méticuleuse de la pièce il n'avait pas réussi à l'apercevoir. N'ayant pas faim, il n'avait pas prit la peine de s'arrêter pour manger préférant faire un saut par les cuisines se disant qu'elle y était peut-être passé, voulant évité la foule des élève, mais encore une fois elle ne s'y trouvait pas. Prit par un élan de colère, il avait kicker dans l'un des elfes de maison qui passait devant lui, il ne fit pas attention au regard de terreur que les camarades de sa pauvre victime lui lança, il n'avait que faire de ses créatures, il voulait simplement voir Lyuba et puisqu'elle n'était pas là, il avait quitté les lieux sans regarder derrière lui. Il avait passé son après-midi à la chercher, il eut le temps de faire le tour du château quatre fois ainsi que le tour du parc au minimum deux fois. Au moment du soupé, il était rendu frustré et inquiet, il n'arrivait pas à comprendre où elle pouvait se trouver. Encore une fois, il ne l'avait pas vu à la table des Akheria, alors soit elle faisait tout pour l'ignorer et elle avait préféré passé sa journée dans son dortoir ou elle se trouvait à l'infirmerie, seul endroit « accessible » qu'il n'avait pas vérifié. Enfin il avait rapidement mangé son souper avant de prendre le chemin du balcon situé au deuxième étage, il avait besoin de prendre l'air, mais surtout il savait qu'en temps normale quand Lyuba faisait sa ronde, elle passait souvent dans ce coin-là. Comment le savait-il, simple, il lui était arrivé de la suivre lors de ses rondes, certes ça faisait un peu stalker sur les bords, mais il s'en contre fichait. Il se trouvait toujours au balcon quelque heure après la fin du souper accoté contre la rambarde, a présent perdu dans ses pensées, quand il fut par contre ramener à la réalité par de légers bruits de pas, mais surtout par une voix qu'il reconnaîtrait entre mille. Il l'avait finalement trouvé ou plutôt ce fut elle qui le trouva. Il se retourna lentement vers elle, il était si heureux de la voir, mais surtout il était soulagé de voir qu'elle n'avait pas encore prit ses jambes à son cou, même s'il s'attendait à ce qu'elle le fasse d'une seconde à l'autre. Ne voulant, par conséquent, pas perdre une seule seconde, il s'avança vers elle à grande enjambé, mais tout de même prudemment, ne voulant pas lui faire peur. Une fois tout juste devant elle, il décida d'agir, il posa ses mains sur ses joue et il posa tout simplement ses lèvres contre celles de son aimé.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lyuba A. Baranov

PARCHEMINS : 66
ICI DEPUIS : 28/02/2013
BAGUETTE : Bois d'Ebène contenant un crin de licorne et mesurant 26,9 cm

MessageSujet: Re: Anton ∞ Love : Joy & Bane   Sam 16 Mar - 16:13

Lorsqu'un seul être vous manque tout est dépeuplé. Citation tellement vraie lorsque je te vois ainsi.
Love : Joy & Bane
L
yuba observa Anton complètement paralysée. Elle n’arrivait pas à se décider entre partir ou rester et se blottir contre lui. Elle le fixait oubliant complètement qu’il n’était pas inquisiteur de Vulcania et que le gong avait déjà retentit. Elle oubliait son rôle qui était de le mettre en retenu voir de lui enlever des points. Elle l’observait sans bouger affrontant le vent froid qui soufflait sur elle et soulevait un peu ses vêtements. Puis, lors qu’il se retournait, son cœur fit un bond de plus et en croisant son regard, elle se sentit coupable de ce qu’elle lui faisait. Elle restait ici face à lui alors qu’elle n’avait pas encore pris sa décision et il risquait d’y voir de l’espoir alors qu’il n’y en avait surement pas. Mais elle n’eut pas le temps de reculer et de fuir, qu’il était déjà face à elle. Elle l’observa dans les yeux en se disant qu’elle ne l’avait jamais vu si désirable qu’à cet instant. Même quand il était venu la sauver dans les cachots ou qu’il lui avait clairement dit qu’il l’aimait toujours dans la bibliothèque. Elle se souvenait parfaitement de ses deux moments, ils l’avaient marqués à vie tout comme elle avait conscience qu’en s’éloignant d’Anton, elle cherchait surtout à se punir elle et lui. Mais toutes ses pensées s’interrompirent quand il posa ses mains sur ses joues, elle savait ce que serait la suite. Son estomac faisait déjà des bonds à l’intérieur d’elle. Puis, elle sentit les lèvres du garçon venir sur les siennes et elle oublia le meurtre de son père, la distance qu’elle leur imposait et tous ses sentiments contradictoire. Elle ne réagit pas immédiatement mais quelques secondes plus tard, elle avait entrouvert ses lèvres pour laisser Anton l’embrasser comme il le voulait. Et alors que le ballet avait lieu, elle avait été chercher avec ses mains les hanches de Vulcania. Elle s’était saisit de sa ceinture et ses mains s’y accrochèrent comme à une bouée de secours se crispant de plus en plus dessus. Elle avait peur de rêver, peur de se réveiller de se retrouver seule dans son lit loin de lui. Son cœur battait la chamade d’être de nouveau près de lui et pourtant une partie de son âme ne pouvait s’empêcher de lui rappeler le meurtre qu’il avait ordonné. Finalement, elle rompit le baiser laissant ses mains se crisper plus sur sa ceinture à en devenir blanches. Elle l’observait complètement retournée de l’intérieur alors que son corps lui criait de venir se blottir contre lui, source de chaleur dans le froid. Elle détaillait son visage cherchant à le mémoriser comme s’il allait mourir sous peu et finalement, elle se rappela son rôle à Drumstrang et l’infraction qu’il commettait. Elle se souvint aussi du rôle qu’il avait joué et de sa demande mais elle finit par se dire qu’elle devait profiter du moment plutôt que de continuer à s’apitoyer. Un sourire en coin vint éclairer son visage pour la première depuis la rentrée face à lui. Elle tira un peu sur la ceinture du Vulcania pour que leurs corps viennent se frôler en douceur. « Tu sais que le couvre-feu a sonné ? Je devrais te mettre une retenue pour être encore ici à cette heure tardive… » Elle lui sourit attendant qu’il réagisse. Elle ne pensait plus trop à son père pour le moment, voulant juste profiter de sa présence contre elle. Mais elle ne savait pas encore si demain elle se blottirait contre lui à nouveau ou si elle le fuirait encore. Sa résolution avait vacillé pour un simple baiser mais la culpabilité n’était jamais loin…

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anton D. Iliev

PARCHEMINS : 49
ICI DEPUIS : 10/03/2013
BAGUETTE : 27,4 cm en bois d'Acacia et contenant en son cœur une griffe de griffon.

MessageSujet: Re: Anton ∞ Love : Joy & Bane   Dim 17 Mar - 18:52



Love : Joy & Bane.



Anton fut des plus surpris quand Lyuba ne le repoussa pas, il avait pensé qu'en l'embrassant alors qu'elle lui avait de mandé de lui laisser du temps, l'aurait fait réagir négativement, mais à sa plus grande surprise ou plutôt joie, ce ne fut pas le cas. Au contraire, après que sa jolie Enkinia soit resté immobile pendant quelque instant, il fut surpris de constater qu'elle lui donnait le champ libre afin qu'il puisse l'embrasser comme bon lui semblait. Ce qu'il fit et ce sans la moindre hésitation, il en avait besoin, surtout considérant le fait qu'elle ne l'avait peut-être pas repoussé cette fois-ci, mais rien ne lui garantissait que ce serait ainsi la prochaine fois. Ça lui semblait plus être un rêve que la réalité, entre le baisé et la façon dont elle semblait carrément s'accrocher à sa ceinture comme si sa vie en dépendait. Il n'était pas complètement sûr que ce qu'il vivait était réel, mais il était sur d'une chose, si c'était un rêve, c'était le plus beau rêve de sa vie et il n'espérait qu'une chose, ne pas se réveiller. Le baiser prit finalement fin, mais pas le rêve, en effet, elle ne le repoussa pas, en fait, elle ne s'éloigna même pas de lui, bien au contraire. Il se laissa gentiment faire quand elle le tira légèrement vers elle, être près d'elle étant ce qu'il voulait depuis que l'année scolaire avait commencé, il n'allait certainement pas protesté maintenant. Sa remarque sur le couvre-feu le fit sourire, il se doutait bien qu'il était illégalement en dehors de son dortoir, mais il s'en contre balançait. Si faire perdre des points à Vulcania ou recevoir une retenue pouvait lui permettre de voir Lyuba, alors il le ferait tous les soirs et ce peu importe la réaction que ses camarades pourraient avoir, face à sa perte de point quotidienne. « Ne te gêne surtout pas pour m'en donner une, enfreindre le couvre-feu m'a permis de te voir, de ce fait, cela en valait la peine. » À ce moment il fut tenté de la prendre dans ses bras, mais craignant qu'après l'avoir embrassé qu'il irait peut-être un peu trop loin il se retint. Pour l'instant elle était toujours avec lui, surtout elle était proche de lui et dans l'immédiat cette proximité pouvait lui suffire. Il ne voulait surtout pas briser le moment qui lui semblait magique, que ce soit avec un geste un peu trop aventureux ou par une parole inappropriée. Il ne voulait surtout pas l'effrayé, parce qu'il savait que tout ou tard, elle se souviendrait des événements de l'été, qu'elle en prendrait de nouveau compte et qu'ils seraient forcés de revenir à la réalité, cette réalité qui lui était tombée dessus au retour de l'été. La situation ne se résorberait pas en claquant des doigts, il savait bien qu'elle lui en voulait toujours et lui serait de nouveau très bientôt misérable, mais s'il pouvait repousser ce moment, alors il essaierait de toutes ses forces.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lyuba A. Baranov

PARCHEMINS : 66
ICI DEPUIS : 28/02/2013
BAGUETTE : Bois d'Ebène contenant un crin de licorne et mesurant 26,9 cm

MessageSujet: Re: Anton ∞ Love : Joy & Bane   Ven 22 Mar - 10:25

Lorsqu'un seul être vous manque tout est dépeuplé. Citation tellement vraie lorsque je te vois ainsi.
Love : Joy & Bane
L
yuba appréciait la proximité d’Anton pour le moment mais ses pensées de culpabilité et de rancœur revenaient doucement à la charge. Mais elle ne bougea pas pour autant ses mains toujours bien accrochée à sa ceinture. Elle voulait oublier l’été ce soir, juste profité de lui pour cette nuit, rester dans ses bras, le sentir contre elle. Quand il lui dit qu’elle ne devait pas se gêner pour lui mettre une retenue, elle sentit son cœur l’emballait. Elle pourrait le revoir dans un cadre officiel et peut-être même en profiter pour l’observer bosser alors qu’elle serait tranquille. C’était tentant, très tentant de la lui mettre pour l’observer jouer les esclaves mais elle chassa rapidement cette idée en revoyant son père et son regard. Son cœur se serra et ses mains commencèrent à se desserrer sur la ceinture du Vulcania masquant son amour pour elle. C’est en voyant un lutin voletait près de la rambarde qu’un autre souvenir lui revint en mémoire. Un souvenir récent lors d’une nuit où elle avait atterris sur Asen, l’autre inquisiteur d’Akheria et qu’il avait laissé ses mains errer sur elle alors qu’elle cédait. La présence d’Anton se refit plus présente et elle eut honte de ce qui s’était passé. Honte d’avoir laissé un autre la touchait ainsi alors qu’Anton attendait une réponse. Elle l’observa laissant encore ses mains au niveau de sa ceinture réfléchissant à ce qu’elle pouvait faire. D’un côté, elle lui en voulait encore pour cet été mais d’un autre, elle craignait qu’à force de le tenir trop éloignée elle ne finisse par céder aux autres garçons et plus particulièrement à Asen. Elle le fixa dans les yeux, hésitant encore et c’est en voyant son regard, un regard où logeait au fond une lueur de désespoir qu’elle prit sa décision. Elle savait que dès le lendemain elle s’en voudrait et qu’elle risquait de cauchemarder encore plus mais elle était prête à prendre ces risques. Ses mains s’accrochèrent de nouveau à sa ceinture et elle se décida à lui répondre en frôlant ses lèvres en douceur. Elle voulait jouer, l’avoir pour elle cette nuit et elle aviserait ensuite demain. « Je crois que je vais pas me gêner en effet. Que dirais-tu d’une retenue pendant une heure à récurer les toilettes, sans magie. Je peux même te promettre de la superviser… » Lyuba avait un petit sourire en coin, son cœur cognait fort dans sa poitrine. Elle effleura une dernière fois les lèvres chaudes du Vulcania pour s’éloigner un peu tout en restant proche de lui. Elle avait pris sa décision enfin pour ce soir et pour la retenue si elle lui promettait, le reste était encore flou mais elle voulait rester près de lui. Elle regarda le paysage autour de Drumstrang avec un sourire heureux puis elle vint se blottir contre Anton après un frisson de froid. Elle caressa en douceur sa joue et cala sa tête dans le creux de son cou. « Tu me manques Anton. Je ne sais pas comment je réagirais demain ni encore après mais tu me manques. J’ai peur aussi, peur de te trahir en allant vers d’autres. L’autre soir, je suis tombée sur un garçon et je me suis un peu laissé aller. Il me caressait comme toi et quand j’ai réalisé ce que je faisais, je me suis éloignée… Anton, je ne te hais pas même après ce que tu as fait. Mais malgré la distance nécessaire que j’impose, j’ai peur de te perdre… » Lyuba ne bougeait plus, elle ferma les yeux craignant la réaction du jeune homme. Elle savait qu’il n’était pas tendre avec ses rivaux mais elle avait aussi peur qu’il la rejette. Sa main droite vint s’accrocher au niveau de son épaule droit pendant que sa main gauche restait au niveau de sa ceinture. Elle ne voulait pas qu’il s’éloigne et encore moins qu’il parte. Elle voulait qu’il reste près d’elle, qu’il lui raconte n’importe quoi, que tout redevienne comme avant pendant un court instant. Car elle le savait au fond, le lendemain, elle le fuirait a nouveau comme la peste.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Anton D. Iliev

PARCHEMINS : 49
ICI DEPUIS : 10/03/2013
BAGUETTE : 27,4 cm en bois d'Acacia et contenant en son cœur une griffe de griffon.

MessageSujet: Re: Anton ∞ Love : Joy & Bane   Lun 25 Mar - 23:29



Love : Joy & Bane.



Il passa pas loin de se mettre a sauté de joie quand elle dit qu'elle ne gênerait pas et que même elle lui promettait de supervisé sa retenu, il faut dire qu'il avait espéré une réponse du genre. Bon l'idée de devoir peut-être récuré les toilettes sans magie ne lui plaisait pas, surtout qu'il n'avait jamais lavé de toilette de sa vie, avec ou sans magie, mais ça ne lui faisait pas peur pour autant. En fait peu importe la corvée qu'il serait forcé de faire dans cette retenue que l'inquisitrice d'Akheria allait lui donnait, il n'en avait que faire, tout ce qu'il voulait c'était passé ne serait qu'un peu de temps avec la jolie blondinette. Il était de ce fait près a souffrir simplement pour passer ne serait-ce que quelque instant avec elle. Il ne répliqua rien à ses paroles, en fait il fut prit de cour lorsqu'il sentit les lèvres de la jolie blonde frôler les siennes, il ne savait pas ce qu'elle faisait, mais il n'allait sûrement pas se plaindre. L'idée qu'elle pouvait peut-être être en train de jouer avec lui, lui passa par la tête, mais il chassa vite cette idée, elle n'était pas comme ça, n'est-ce pas? Il se laissa également faire lorsqu'elle vint se blottir contre lui, avoir son amour tout contre lui était vraiment un rêve devenu réalité, mais le rêve prend toujours fin et pour lui cette arriva plus vite qu'il ne l'aurait aimé. Il devint tout à coup tendu en entendant les paroles de la jeune femme qui était collée toujours contre lui, il était certes heureux d'apprendre qu'il lui manquait, qu'elle ne le haïssait pas, mais il ne savait que pensé de ses autres révélations. Pourquoi lui disait elle toutes ses choses, essayait t-elle d'avoir une certaine réaction de ça par ou peut-être voulait-elle lui faire du mal. Il n'en savait rien, tout ce qu'il savait c'était que d'apprendre qu'elle s'était laissée allé dans les bras d'un autre faisait bouillir son sang dans ses veines et il eut l'impression que son cœur c'était un peu brisé dans sa poitrine. Il était blessé de savoir que celle qu'il aimait, l'avait visiblement pendant un moment oublié, mais surtout que dans le fond elle ne devait pas tenir tant que ça à lui. « Tu dis avoir peur de me perdre, mais c'est toi qui m'a demandé de te laisser du temps et c'est toi qui s'amuse avec un autre quand j'ai le dos tourné, j'ai plus l'impression que c'est moi qui suis en train de te perdre. Quelque instant auparavant j'avais l'impression d'être dans un rêve, simplement en étant près de toi, maintenant je suis en plein cauchemar. » Il n'avait pas élevé la voix, pas plus qu'il n'avait bougé, simplement parce qu'il ne savait pas comment il se sentait exactement. Il pouvait comprendre qu'elle est pu faire ce qu'elle avait fait sans le vouloir vraiment, mais en même temps, il ne comprenait pas. Aller voir ailleurs, n'était même pas passé par la tête du Vulcania, alors que Lyuba puisse l'envisager le dépassait complètement. Il ne savait pas quoi pensé de cette information, que ce soit volontaire de la par de la jeune femme ou non, c'était tout de même là et il ne pouvait s'empêcher de se demander si dans le fond, elle ne l'aimait pas tant que ça, en fait.

made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Anton ∞ Love : Joy & Bane   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anton ∞ Love : Joy & Bane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» http://www.love-makeup.co.uk/ vous connaissez?
» I Love N......Y !
» Craquage nouvelle collection Love Lace et Warm and Cozy
» Love Lace Collection
» All you need is LOVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tenebrae Malum :: Durmstrang. :: Deuxième étage. :: le balcon-
Les liens à ne pas manquer.
le Tumblr de WOF
notre INTRIGUE n°1