AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Bienvenue sur Tenebrae Malum réouverture du forum le 26.02.2013 (a) vous pouvez poster (a)
INFORMATIONS : le forum pour sa première intrigue à besoin de nés-moldus merci de bien vouloirs les privilégier (a)
JOYEUX UN MOIS a notre bébé (a) on vous aime (a)
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | .
 

 # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Wilhelm Mart Cioban

PARCHEMINS : 4
ICI DEPUIS : 19/03/2013

MessageSujet: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 20:14

wilhelm mart cioban

nom ∞ cioban prénoms ∞ wilhelm mart âge ∞ vingt-neuf ans profession ∞ Professeur de soins aux créatures magiques année d'étude ∞ -- ville de naissance ∞ Âlesund baguette magique ∞ écrire ici. merci d'indiquer sa taille son bois et son cœur. épouvantard ∞ écrire ici patronus ∞ écrire ici secret ∞ écrire ici nature du sang ∞ écrire ici (attention, les familles de sangs-pur sont limitées dans le temps point fort et point faible ∞ merci de décrire ici en quelques lignes, le caractère de votre personnage. Ses goûts, ses défauts et ses qualités. animal de compagnie ∞ écrire ici particularité magique ∞ si votre personnage bénéficie d'un don (voir ce sujet), merci de l'indiquer ici après validation du staff autres informations ∞ écrire ici


► comment vois tu ta mort ?! nous voulons ici savoir comment tu verrais ta mort. simple ?! dramatique ?! scénarisé ?! nous demandons un minimum de sept lignes.

► Ton avis sur la nature du sang nous voulons ici savoir si vous êtes partisan ou non de la vision du sang pure ou non. vous avez le droit de ne pas prendre partie. nous demandons un minimum de dix lignes.


► ta vie eu sein du château nous voulons ici savoir comment ton personnage vie au sein du château et quel rapport il a avec les autres élèves. nous demandons un minimum de sept lignes.

► quel est ton plus grand rêve nous voulons ici savoir quel est ton rêve, amour, argent célébrité ?! ou autre chose ?! nous demandons un minimum de dix lignes.


pseudo ou prénom ∞ xxx ton âge ∞ vingt et un ans un avis sur le forum ∞ ou as tu connus notre TM ∞ que faudrait-il changer ∞ ta présence parmi nous ∞ avatar ∞ Colin O'Donoghue maintenant va y dit n'importe quoi ∞ ALLONS-Y


-------------------
Under co.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wilhelm Mart Cioban

PARCHEMINS : 4
ICI DEPUIS : 19/03/2013

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 20:14



CITATION CITATION CITATION


Wilhelm naquit un 7 juillet il y a de nombreuses années de cela. Il passa une enfance agréable. Son père, un sang-mêlé, n'était pas souvent présent, le travail le retenait énormément, mais sa mère, une sang-pur, le couvrais assez d'amour pour deux. Il découvrit son habilité à la magie dès qu'il atteint ses sept ans. Voyez vous, le nouveau modèle de balais magique venait d'atterrir sur les tablettes et le jeune homme le VOULAIT. Après tout, le nouveau brossdur avait une si puissante vitesse de décollage et d'accélération pour l'époque et Wilhelm en était fou amoureux. À chaque soir pendant la première semaine de sa sortie, il demandait à sa mère si elle allait lui acheter pour son anniversaire. Il le voulait, c'était rendu presque une obsession. Il ne parlait que de ça, il ne mangeait presque plus. Il disait qu'il devait rester simple pour pleinement profiter de l'accélération de l'engin. Pendant une semaine complète, sa vie tourna autour de ce balais. La veille de ces sept ans. Une fois de plus, il était en train de faire du lèche-vitrine au magasin de balais. Il se perdit peu à peu dans ses pensées, s'imaginant déjà tenir le balais entre ses doigts, voler grâce à lui, faire des prouesses spectaculaires et impressionner tout son entourage. Puis, il se vit, en compagnie de ce balais et de six autres coéquipiers avec un énorme trophée de quidditch. Il allait être le meilleur joueur de tous les temps grâce à ce balais, il le savait, il le sentait. Il sortit de ses pensées au moment ou un monsieur vint à sa hauteur pour lui crier après. - « Tu essais de voler, c'est ça hein ? Tu ne t'en tiras pas aussi facilement. Petit chenapan. » Confus, c'est à ce moment qu'il vit son rêve entre ses mains. Le balais tant convoité, il pouvait glisser ses doigts dessus, il aperçu à ce moment deux grande et vieille main tenir aussi fermement le balais devant lui. Ses mains appartenaient au vieux bonhomme qui grognait après lui. Sous le choc, il lâcha sa raison de vivre de la semaine et tomba par terre, sur les fesses, sur le coup. - « Toujours pareil ces gamins. Ils font tout à leur tête. Ne leur enseigne t-on rien ? Bande de va-nu-pied. Oui c'est ça, des va-nu-pied. » Le monsieur avec un surplus de poids continuait à ronchonner en rentrant dans la boutique et en déposant le balais à sa place, soit dans la vitrine du magasin. Sa mère le retrouva toujours assit par terre. - « Nom d'une goule, que fais-tu par terre Wilhelm. Relève toi ! Tu vas être tout sale. » Il se releva calmement et épousseta sa cape, mais le mal était fait. Il continua à fixer le balais de ses rêves en silence. - « Ça suffit maintenant ! Ta fête est demain mon chéri, on en a déjà parlé. Je crois que tu es capable d'attendre une journée de plus. » Elle s'assit en petit bonhomme et sourit à son enfant. À son tour, elle tenta de repousser la saleté, maintenant imprégné dans la cape de Wilhelm, mais abandonna tout aussi rapidement. - « Maman, je crois que je viens d'utiliser de la magie. » Elle leva les yeux vers elle oubliant tout de suite la cape de son fils. - « Je crois que j'ai fait voler ce balais jusque dans mes mains » Sa mère était aux anges. Elle le serra très fort dans ses bras. Le vieux monsieur apparu en même temps. Apparemment celui-ci avait écouté la conversation dès le début caché dans le cadre de porte. - « Il n'a pas de magie, je l'ai vu, il a essayé de voler ce balais. Vous me devez une indemnité madame. Votre fils... vous comprenez madame ?... » Elle se releva et poussa son fils en arrière d'elle pour le protéger.- « Vous essayerez de duper d'autre madame, monsieur, moi, je passe mon tour. »



À l'âge de quatorze ans, Wilhelm a découvert Dumstrang pour la première fois. Le château, comportant quatre étages, était splendide, de toute beauté. Plusieurs feux était éparpillés ici et là dans le château pour réchauffer l'endroit. Toutefois, Wilhelm, en huit ans, ne sait jamais habitué au froid du château, bien qu'il ait vécu toute sa vie en Suède. Peut-être parce qu'il était né l'un des deux seuls mois de l'année où il faisait chaud, qui sait ? Au cours de ses huit années au château, il a appris à contrôler sa magie chez les Enkinia. Il adore les animaux, c'est sa passion. Lors de ses études il a possédé bon nombre de créatures, toutes plus farfelus les une que les autres. - « Ne me dis pas que tu as fait une nouvelle trouvaille Cioban. » Dans une salle de classe déserte, Wilhelm avait la tête coller contre le sol pour voir en dessous de l'armoire qui se trouvait au-dessous de la fenêtre. La deuxième personne, une jeune femme aux cheveux doré avait en main des produits de nettoyage moldu et faisais bien attention de ne rien toucher. Wilhelm tendis la main sous l'armoire et attrapa délicatement une petite boule d'or. - « Dois-je te rappeler que nous sommes en retenue et que le professeur Kamkof peut revenir d'un moment à l'autre ? » Wilhelm ne l'écoutait pas. Il se releva très lentement, ses yeux fixaient sa main droite qui avait attrapé une prise quelque instant plus tôt. - « Cioban ! » Il se retourna vers elle et posa l'un de ses doigts de sa main non-occupé sur sa bouche pour lui dire de se taire. Il posa la boule d'or sur l'armoire. Il sentit que la jeune femme se rapprochait de lui, surement pour voir de quoi il s'agissait. - « Onnnn c'est trop mignon, qu'est-ce que c'est ? » Il pointa sa baguette vers l'oiseau et un effet bleuté enveloppa l'animal. À cet instant, le minuscule volaille déplia ses ailes. L'animal était plus petit qu'un balle de Baseball. Dans la même optique, elle pouvait être comparé à un oiseau de badminton -bien sûr si Wilhelm savait quoi que ce soit des sports moldus, il aurait pu faire cette comparaison- - « Ça, Roszak, c'est 150 gallions. » murmura t-il juste assez fort pour qu'elle entende. Il flatta le dos de l'oiseau calmement et bien assez vite, la jeune fille fit de même. - « Et le sort que tu viens de lancer, tu l'as soigné ? Donc il peut s'échapper ? Donc nous allons perdre 150 gallions ? » Au moment où elle prononça ces mots, il fit signe d'arrêter de toucher l'oiseau. Il venait de remarquer une très petite tâche rouge sur le pelage d'or du vivet doré. Il leva son aile droite, là où se trouvait la dite tâche et sentit une certaine résistance à l'aile. Il compris aussitôt, cette aile était cassée. Il donna trois coups de baguette, très rapidement et pourtant avec délicatesse, sur l'aile douloureuse. Une fois de plus, la boule d'or déplia ses ailes et plus rapide que l'éclair s'envola dans le ciel. Wilhelm se tourna vers la jeune femme, elle était bouche-bée. Il ne savait pas si c'était parce qu'il avait laissé filé l'oiseau ou par sa vitesse pour ça si petite taille. - « Oui je l'ai soigné et je l'ai laissé filé. Les vivets dorés sont en voie d'extinction et je préfère les animaux au biens matériels. Ils sont vivants, ils ont des sentiments, je ne les jetterais pas à leur mort pour quelques sous. Et je ne sais pas où tu es allé trouver ton ''nous'' Roszak, mais je ne partagerai pas mes récompenses avec toi. » La porte de la salle s'envola à la volé, un professeur entra dans la salle mécontent et passa son doigt sur le premier meuble à sa porté. - « Rosnak, Cioban, sa suffit vous deux ! Qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de vous deux ? Vous êtes en retenue, pas en rendez-vous amoureux. » Les deux concernés grimacèrent à cette remarque. - « Au travail, IMMÉDIATEMENT ! »



- « Tu dois te calmer ma chérie » s'empressa de dire Wilhelm à sa fiancée en panique - « Mais je l'aimais bien mon nom de famille, moi. Tout va changer. Plus personne ne va m'appeler Cecylia Rosnak, maintenant je vais être Cecylia Cioban. Ça sonne, étrange tu ne trouves pas. Wilhelm, j'ai la trouille. » Il l'embrassa pour tenter de la réconforter et la serra dans ses bras. - « Je vais toujours être la pour toi Lia. N'as-tu pas hâte de partager tes voeux avec moi ? » ; - « Bien sûr, bien sûr ! Plus que tout au monde. » ; - « Je dois y aller, tu sais bien qu'on ne doit pas passer notre dernière nuit ensemble avant le mariage, sa porte malheur. » ; - « Où vas-tu aller ? » ; - « J'ai réservé une chambre au pub du coin, je te l'ai déjà dit. » Il embrassa son front et se dirigea vers la porte de la maison qu'il ouvrit. Avant de quitter le portail, il se tourna une dernière fois vers elle : - « Je t'aime Cecylia Rosnak et demain on va se marier. » Marchant tranquillement dans la rue en direction du pub, il se mit à passer à comment il en était venu à sortir avec Cecylia, la fille avec qui il était toujours en retenu, en sixième année. Il l'avait surpris à implorer leur professeur de transfiguration de la mettre en retenu le soir même sachant qu'il avait également obtenu une retenu. Il rit en se remémoration se souvenir. Il aimait bien marcher la nuit surtout par une nuit aussi fraîche, plutôt rare dans ce coin de pays. Il aurait pu transplaner et arriver tout de suite à sa destination, mais habitant tout près, il ne trouvait pas cela nécessairement. À l'entrée du pub, il tomba sur un jeune homme blond habillé d'une cape beige. À son arrivée, celui-ci sembla reprendre vie et sauta sur lui. - « Wilhelm Cioban ? » Le concerner haussa un sourcil. Comment connaissait-il son nom ? - « Oui c'est bien lui, que lui voulez-vous ? » Un peu plus et le malheureux sautait sur place. L'ancien Enkinia croisa les bras en attendant de réponse. - « C'est vrai que vous avez nourri un groupe de harpie mourant pendant une semaine et que vous leur avez faite jurer de ne plus manger d'enfant ? » Il hocha la tête en signe d'affirmation et entra à l'intérieur du Pub. Le temps commençait à se refroidir et il avait hâte de trouver son lit. Il avait une grosse journée demain. L'homme étrange le suivi jusque dans sa chambre et a contre-coeur, Wilhelm le laissa entrer trouvant le jeune homme très insistant. - « Oui l'année passée. Vous voulez vraiment que je vous raconte cette histoire ? Ce n'est pas une histoire si incroyable. » ; - « J'aimerais beaucoup que vous me racontiez en effet, je suis avide d'histoire de ce genre. » ; - « Vous êtes ? » ; - « Lockhart, appelez-moi Lockhart » Tranquillement, Wilhelm lui raconta son histoire. Il sentait qui s'il s'abstenait de lui dire son histoire, l'homme n'allait jamais le lâcher. Voulant par dessous tout être tranquille, il prit l'option la plus facile, ne pas faire de drame, lui raconter ce qui s'est passé, il y a à peine un an de cela, et trouver son lit le plus rapidement possible sans bataille générale. Lockhart insista pour avoir le plus de détails possibles. Il n'y avait pas grand-chose à dire pourtant. Wilhelm n'avait pas eu assez de courage pour détruire ces créatures malsaines, mais il leur avait fait promettre de ne plus jamais se nourrir d'enfant. Il s'agissait du dernier clan d'harpies dans ce coin de pays et il veillait sur eux magiquement. Cette aventure s'était déroulée à sa sortie de Dumstrang l'année passée, mais il n'en avait parlé à personne. Quand enfin l'histoire fut terminée, l'homme sorti sa baguette et la pointa vers Cioban. - « Merci, je vais gagner des millions grâce à votre histoire. C'est une chance que vous ne l'alliez compter à personne. » Puis sans qu'il ait eu le temps de sortir sa propre baguette, le sort d'amnésie le frappa en pleine poitrine. Sa tête se cogna contre le mur durement et il passa la nuit assit dans son lit de façon douloureuse.



Ça fait maintenant sept ans que Cioban a perdu la mémoire. Il ne se rappelle toujours de rien. Après tout, le sort était d'une puissance incroyable et le coup à la tête qu'il se prit par la suite l'amocha énormément et décupla peut-être les effets du sort, qui sait ? La seule petite chose qu'il a réussi à ce souvenir c'est sa passion pour les animaux. Après avoir trouvé sa pièce d'identité dans la chambre du pub, il est aussitôt parti en direction de la Roumanie (en demandant une bonne centaine de fois son chemin et en se perdant constamment en route) Là-bas, il éleva des dragon en compagnie de sorciers partageant la même passion que lui. On lui appris certaines notions oublié, mais il lui arrive encore maintenant, d'oublier son prénom ou à quoi sert une fourchette. En sept années, il avait créé sa propre routine, mais il était avide de retrouver son ancienne vie. D'un autre côté, il avait peur de ce qu'il pouvait bien avoir été. Et si... il avait tué ? La chance de retrouver son ancienne vie arriva un beau matin d'août alors qu'il soignait ses nombreuses brûlures dû au dragon : une lettre, une simple lettre. Sans douleur n'ayant pas fini de se guérir, il ouvrit cette lettre à la hâte. « Bonjour cher Monsieur Cioban. Suite à votre requête, il y a huit années de cela, nous vous proposons le poste de professeurs aux soins magiques qui est à présent libre. Veuillez renvoyez un hibou dans les plus brefs délais. Au plaisir de vous revoir d'ici le 1e septembre prochain à Dumstrang, Lavrentiy Adamovitch. » lisa t'il sans voix. Il se tourna vers son collègue avec un air interrogatoire au visage. « Hey Vasco, c'est quoi Dumstrang ? » Un énorme fou rire enveloppa le dénommer Vasco. Les deux étaient amis, mais ce dernier avait toujours de la misère à ce retenir à ne pas rire devant l'ignorance de son ami. Rien de bien méchant, Wilhelm avait finit par ne plus s'en soucier. Il ne pouvait rien faire contre son état. D'un autre côté, il préférait demander qu'avoir l'air d'un parfait imbécile sans avoir pris la peine de remédier à la situation. - « C'est l'école de magie où je suis allé et où tu es allé pendant huit longues années. Apparemment, en sortant de l'école tu as fait une demande pour être professeur de soins aux créatures magiques et maintenant la place te reviens » Une lui donna une bonne claque dans le dos en toute amitié et lui sourit à pleine dent. - « Tu devrais prendre le poste. C'est une chance en or pour toi mon ami. Tu vas pouvoir étudier à des morveux comment évoluer dans la vie, ironique n'est-ce pas ? » Wilhelm baissa les yeux. Vasco avait raison. Il ne pouvait tout de même pas étudiant alors qu'il oubliait certains points fondamentales de la vie en général, c'était insensé. Il haussa les épaules. Vasco compris immédiatement son erreur et mit sa main sur son épaule en signe de réconfort.- « Wilhelm, tu es le meilleur pour nous apprendre un tas de trucs sur toutes les créatures magiques qui existent alors que tu ne connais rien d'autre et c'est exactement ça qu'ils vont te demander de faire à Dumstrang. Tu vas être brillant et je suis certain que tu vas pouvoir retrouver ta mémoire, du moins une partie. Tu vas te promener dans les mêmes couloirs que tu as rencontrés pendant huit années de ta vie. Si ça, ça ne remonte pas tes souvenirs, je ne sais pas ce qui pourrait bien t'aider. » En un coup de baguette il guérit ses blessures et matérialisa un bandage magique en prévention. Puis, il prit la lettre de nouveau dans ses mains et la relut et la relut une seconde fois et une troisième fois. Au bout de vingt minutes, il appela sa plume d'un autre coup de baguette et répondit au directeur au dos du parchemin.



-------------------
Under co.


Dernière édition par Wilhelm Cioban le Mar 19 Mar - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nemesis H. Alwpvyan

PARCHEMINS : 193
ICI DEPUIS : 29/06/2012
BAGUETTE : ∞ bois de pommier a la taille de vingt centimètre au coeur d'un ventricule de dragon.

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 20:46

TON AVATAR EN VA Y FAIT MOI DES BEBES I love you
tu as pas le choix tu me dois un magnifique lien !!
en tout cas bienvenue chez nous et bonne chance pour ta fiche (a)

-------------------
undercontruction
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Adrian G Dragomirov

PARCHEMINS : 41
ICI DEPUIS : 11/03/2013

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 21:21

Welcome Abord Captain Hook... Okey joke vachement plate mais je devais la dire! Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wilhelm Mart Cioban

PARCHEMINS : 4
ICI DEPUIS : 19/03/2013

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 21:45

Captain Hook est à tomber
Merci merci

-------------------
Under co.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Lena V. Durica

PARCHEMINS : 65
ICI DEPUIS : 16/03/2013
BAGUETTE : Une taille de vingt-deux centimètres, avec un bois de cerisier et se compose de cheveu de vélane

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 22:12

Re-bienvenue sur le forum !!!!!


Dernière édition par Lena V. Durica le Mer 20 Mar - 8:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yaroslav I. Leonidov

PARCHEMINS : 69
ICI DEPUIS : 05/03/2013
BAGUETTE : Cèdre, 26 cm, ventricule de coeur de dragon

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 23:03

Prof de soin aux créatures magiques, Lui >>
C'est Asen c'est ça????????????????

Si oui, re-bienvenue

Si non, Bienvenue!!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Asen Hristova

PARCHEMINS : 158
ICI DEPUIS : 27/02/2013
BAGUETTE : sa baguette est faite en bois de tilleul argenté, vingt-quatre centimètres et contient un coeur de botruc.

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mar 19 Mar - 23:35

Tu devines bien

-------------------
little prince of akheria
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kyra Tebreï

PARCHEMINS : 85
ICI DEPUIS : 28/02/2013
BAGUETTE : Bois de cerisier, crin de licorne, 29 cm

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Mer 20 Mar - 13:30

Re Bienvenue !

Hooooooooooooooooooooooooooooooooooooook

-------------------
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Wilhelm Mart Cioban

PARCHEMINS : 4
ICI DEPUIS : 19/03/2013

MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   Ven 22 Mar - 22:51

Mercii Kyra

-------------------
Under co.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: # Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »   

Revenir en haut Aller en bas
 

# Wilhelm Mart Cioban - « my curse is my falling memories »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PLASTIQUES pour plastifieuse (style walt mart ou autre)
» Yellow - Limited Pharaohs curse ver. Grown Up Belle [Explorer Boy]
» [b]S'informer entre nous RSG c'est pas harclement![/b]
» Poussette parapluie double
» Quizz naval.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tenebrae Malum :: Il était une fois. :: Bloclang.-
Les liens à ne pas manquer.
le Tumblr de WOF
notre INTRIGUE n°1